Saint-Preux et Julie ou les deux tourtereaux brûlant d’amour : une métaphore filée dans La Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau.

Show simple item record

dc.contributor.author Yennah, R.
dc.date.accessioned 2013-01-03T11:35:15Z
dc.date.accessioned 2017-10-14T12:41:01Z
dc.date.available 2013-01-03T11:35:15Z
dc.date.available 2017-10-14T12:41:01Z
dc.date.issued 2011
dc.identifier.citation Études Jean-Jacques Rousseau (18) : 227-238. en_US
dc.identifier.uri http://197.255.68.203/handle/123456789/2346
dc.description.abstract Dans Julie ou la Nouvelle Héloïse, le discours amoureux de Julie et de Saint-Preux est dominé par l’imagerie du feu, symbole choisi par les deux amants pour représenter ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre depuis les profondeurs de leur être. Les feux et les flammes deviennent une métaphore filée, exploitée et même abusée par les deux tourtereaux. Or, si l’on tirait toutes les conséquences de cette imagerie, on tomberait dans la logique relative à la nature du feu : ce feu qui s’allume, consomme ce dont il s’alimente, et éventuellement s’éteint. Cet article cherche donc à jauger les amours de Saint-Preux et de Julie à l’aune de la nature de ce feu auquel ces amours sont assimilés par les amoureux eux-mêmes. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher SIAM-JJR-Montmorency, France en_US
dc.subject Rousseau en_US
dc.subject métaphore en_US
dc.subject amour en_US
dc.subject feu en_US
dc.subject brûlé en_US
dc.title Saint-Preux et Julie ou les deux tourtereaux brûlant d’amour : une métaphore filée dans La Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau. en_US
dc.type Article en_US


Files in this item

Files Size Format View

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search UGSpace


Browse

My Account